Magali Blandin : Jérôme Gaillard, le mari de la victime, a avoué le meurtre

Samedi 20 mars, Jérôme Gaillard a avoué le meurtre de sa femme, Magali Blandin, une éducatrice de 42 ans et mère de quatre enfants. Des centaines de volontaires avaient participé à des battues citoyennes pour tenter de la retrouver aux côtés des gendarmes. Ces derniers l’ont finalement trouvée, vendredi 19 mars, à proximité du domicile familial. Son mari a avoué le féminicide. "Il dit que lorsqu’elle est sortie, il lui a assené un premier coup de batte de baseball puis un second pour s’assurer de son décès avant de rentrer le corps dans l’appartement et fermer la porte", a expliqué le procureur de la République de Rennes (Ille-et-Vilaine), Philippe Astruc. Un complot plus vaste ? "Il est revenu la nuit suivante pour effacer méticuleusement les traces de son crime puis a enterré le corps dans la forêt", a poursuivi le procureur. Le couple était en instance de divorce et le mari aurait déjà été violent envers Magali Blandin. Mais le plan pourrait être de plus grande envergure. Les parents du meurtrier seraient impliqués, tandis qu’un voisin et quatre autres complices d’origine géorgienne aussi. Le mari aurait tenté de se rétracter mais ces derniers l’auraient fait chanter. Jérôme Gaillard et un autre membre du groupe ont pour l’heure été mis en examen pour "assassinat en bande organisée".