Magali Berdah va être jugée pour des faits de "banqueroute" et "blanchiment"

Magali Berdah de nouveau aux prises avec la justice. La célèbre agente d'influenceurs va être jugée le 18 décembre pour des malversations financières remontant à 2014 et 2015, avant sa carrière dans le monde de la téléréalité.

Magali Berdah "a été déférée le 29 septembre 2023 dans le cadre d’une procédure de convocation par procès-verbal pour des faits de banqueroute et blanchiment, faits commis à Nice et à Cannes (...) notamment en sa qualité de gérante de fait de la SAS BA&CO placée en liquidation judiciaire le 30 juillet 2015 avec un passif estimé à près de 2,5 millions d’euros", a indiqué le parquet de Nice auprès de BFM Nice Côte d'Azur, confirmant une information du Parisien.

À l'époque, Magali Berdah était à la tête d'une société d'une cinquantaine de salariés qui vendait des contrats de mutuelles individuelles.

Contrôle judiciaire

Magali Berdah, qui conteste les faits, a été placée en garde à vue à Nice la semaine dernière.

Elle est actuellement placée sous contrôle judiciaire avec une interdiction de gérer et une obligation de pointage. Trois autres personnes mises en cause seront convoquées avec elle à l'audience du 18 décembre.

Contactés par BFMTV, les avocats de Magali Berdah ne souhaitent pas faire de commentaires mais indiquent que ces faits remontant à 10 ans n'ont rien à voir avec Shauna Events, l'agence d'influence qu'elle a créée en 2017.

Article original publié sur BFMTV.com