Magali Berdah obtient la suppression du compte Instagram de Booba

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Magali Berdah a annoncé avoir demandé la suspension du compte Instagram de Booba dans un communiqué publié sur Instagram le 12 juillet 2022. - Geoffroy Van Der Hasselt / Loic Venance - AFP
Magali Berdah a annoncé avoir demandé la suspension du compte Instagram de Booba dans un communiqué publié sur Instagram le 12 juillet 2022. - Geoffroy Van Der Hasselt / Loic Venance - AFP

Magali Berdah poursuit son combat en justice contre Booba. Après une plainte déposée à l'encontre du rappeur en mai dernier pour cyberharcèlement, celle qui gère la carrière de nombreuses personnalités de la téléréalité vient d’obtenir une nouvelle victoire en justice.

Dans un communiqué publié sur Instagram, Magali Berdah a annoncé avoir demandé la suppression du compte Instagram @oklm, géré par Booba. Comme elle le précise dans sa publication, c'est le président du Tribunal Judiciaire, sollicité par l'équipe d'avocats de l'agent de stars, qui a ordonné cette fermeture.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

"Ce n'est que le début, d'autres victoires viendront. La peur va changer de camp", conclut Magali Berdah dans son communiqué, accompagné d'un scan du courrier envoyé par le président du Tribunal Judiciaire au groupe Meta, maison mère d'Instagram.

"Meute haineuse"

Depuis plusieurs mois, Booba dénonce sur les réseaux sociaux de nombreux placements de produits et publicités réalisés en ligne par des personnalités issues du milieu de la télé-réalité. Sur Twitter, le rappeur a notamment accusé à plusieurs reprises les auteurs de ces pratiques "d'arnaquer les honnêtes gens".

Quand certains concernés ont répondu directement par le biais de stories Instagram, d'autres comme Magali Berdah, ont préféré saisir la justice. En mai, l'agent de star avait ainsi révélé dans un entretien au Parisien avoir porté plainte contre Booba pour cyberharcèlement.

Dans son communiqué, posté ce mardi, Magali Berdah affirme à nouveau avoir été la cible de propos antisémites, de menace de mort, de décapitation, de lapidation, de viol, mais également d'invitation au suicide de la part d'internautes qu'elle qualifie de "meute haineuse" de Booba.

"Cette meute est même allée jusqu'à prétendre fallacieusement que j'apparaissais dans une vidéo pornographique qu'elle a massivement diffusé sur les réseaux sociaux, et qui a été envoyée à mes proches, avec pour seul objectif de nous humilier davantage et de nous faire souffrir", assure-t-elle sur Instagram.

De son côté, l'artiste originaire de Boulogne-Billancourt avait, en guise de réponse, également déposé une plainte contre Magali Berdah pour diffamation et dénonciation calomnieuse.

Booba déjà de retour sur Instagram

Ce mercredi, à quelques heures de la suppression de son précédent profil @oklm, qui lui servait depuis quelques mois de compte officiel, Booba a annoncé être déjà de retour sur Instagram. Dans un tweet, le rappeur a partagé une capture d'écran de son nouveau compte, "@elieyaffaofficiel" - en référence à son vrai nom - qui comptabilise d'ores et déjà plus de 65.000 abonnés.

Ce n’est pas la première fois que Booba perd son profil officiel sur Instagram. Son compte principal, @boobaofficial avait été évincé temporairement, puis à vie, du réseau social à l’approche de la promotion de son dernier album, ULTRA, en 2021. Dans un communiqué, le rappeur avait d'ailleurs dénoncé une "censure" de la part de la plateforme.

Depuis, Booba alterne entre plusieurs comptes - régulièrement suspendus - dont le dernier en date @ifp92i, créé en avril dernier, sur lequel il se fait passer pour un fan de lui-même.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles