Maeva Ghennam (Les Marseillais) défigurée et hospitalisée, la photo choc : "Je suis à vomir"

Maeva Ghennam défigurée et à l'hôpital : "Je ressemble à un ogre tellement je fais peur"

Dans Les Marseillais au Mexique sur W9, Maeva Ghennam fait parler d'elle pour son couple avec Greg Yega. Les deux ex se sont avoués leur amour, toujours là, mais leur relation avec des hauts et des bas a provoqué une grève générale dans Les Marseillais. Et au final Maeva et Greg se seraient séparés (encore) et ce serait vraiment terminé selon Paga. Cette fois-ci, c'est sur les réseaux que la candidate de télé-réalité a fait parler d'elle. L'influenceuse s'est affichée défigurée et hospitalisée dans une photo choc. Alors non, ce n'est pas de la chirurgie esthétique qui lui a changé le visage, mais une grosse allergie.

"Les gars, ça va pas, mon oeil a triplé de volume. Je ressemble à un ogre tellement je fais peur" a expliqué Maeva Ghennam dans sa story sur Snapchat, "OMG j'ai peur, je vais aux urgences, je ne sais pas si c'est une conjonctivite ou un nerf qui a pété parce que je me suis énervée. Même pas envie de snaper tellement je suis à vomir". "Je ressemble à un ogre avatar, je suis trop moche, ça gonfle de plus en plus. Je fais peur" a-t-elle ajouté, totalement en panique à cause de son visage gonflé et de son oeil déformé.

La star des Marseillais au Mexique confie : "Je souffre, mon oeil brûle comme si j'avais du feu dedans"

Celle qui serait en couple avec son ex Boli s'est...

Lire la suite


À lire aussi

Luna Skye : sa photo choc des marques laissées par ses opérations après son infection
Sarah Fraisou prise en photo à son insu à l'hôpital : "sous le choc", elle pousse un gros coup de gueule
Julien Tanti quitte Les Marseillais ! Les candidats en pleurs en découvrant son départ choc (exclu)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles