Maduro inculpé aux Etats-Unis pour "narco-terrorisme"

MADURO INCULPÉ AUX ETATS-UNIS POUR "NARCO-TERRORISME"

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis ont annoncé jeudi l'inculpation de Nicolas Maduro, le président vénézuélien, pour "narco-terrorisme" et proposent une récompense susceptible d'atteindre 15 millions de dollars pour quiconque contribuera à son arrestation et à sa condamnation.

Le procureur général américain, William Barr, l'a formellement accusé, lui et ses proches, de s'être entendu avec un groupe armé d'extrême gauche colombien pour "inonder le marché américain de cocaïne".

"Et tandis que la population vénézuélienne souffre, ce complot remplit leurs poches", a-t-il déclaré William Barr.

Jorge Arreaza, le ministre vénézuélien des Affaires étrangères a déploré une tentative "désespérée" de "l'élite de Washington".

Nicolas Maduro et son entourage réfutent les accusations américaines, qu'ils assimilent à une campagne de dénigrement, et disent considérer que les Etats-Unis sont les premiers responsables du trafic de drogue en tant que consommateurs.

Le chef d'Etat sud-américain est déjà visé par uns série de sanctions de Washington qui cherche depuis plusieurs années à l'évincer.

Comme plusieurs dizaines d'autres pays du monde, les Etats-Unis considèrent le dirigeant de l'opposition Juan Guaido comme président légitime du Venezuela, mais Nicolas Maduro bénéficie toujours du soutien de la Russie, de la Chine et de Cuba.


(Matt Spetalnick et Sarah N. Lynch; version française Nicolas Delame)