Madrid promet des abris pour 7.000 migrants arrivés aux Canaries

·1 min de lecture
MADRID PROMET DES ABRIS POUR 7.000 MIGRANTS ARRIVÉS AUX CANARIES
MADRID PROMET DES ABRIS POUR 7.000 MIGRANTS ARRIVÉS AUX CANARIES

LAS PALMAS, Espagne (Reuters) - Le gouvernement espagnol a promis vendredi de construire un camp et de fournir des abris pour 7.000 personnes aux Canaries, où les arrivées clandestines se sont multipliées récemment.

Une délégation des autorités judiciaires s'est rendue dans le port d'Arguineguin, sur l'île de la Grande Canarie, dont le maire a dénoncé les "conditions inhumaines" dans lesquelles vivent un millier de personnes bloquées sur les quais, pour évaluer la situation et déterminer si les pouvoirs publics ont commis des erreurs.

"Nous sommes confrontés à une tragédie humaine et personne ne peut ou ne doit détourner le regard", a déclaré la ministre de la Défense, Margarita Robles. Son ministère avait déjà mis un ancien entrepôt militaire à disposition pour y abriter 800 personnes.

José Luis Escriva, ministre de l'Inclusion, de la Sécurité sociale et des Migrations, a promis que d'autres camps provisoires seraient dressés avant la fin du mois sur les îles de Grande Canarie, de Tenerife et de Fuerteventura, où arrivent plus de 90% des migrants. Ses services travaillent en outre à une solution permanente.

Près de 17.000 personnes ont débarqué aux Canaries cette année, soit plus de 10 fois le total de l'année dernière.

(Borja Suarez avec Emma Pinedo, Belen Carreño et Inti Landauro à Madrid, version française Jean-Philippe Lefief)