"Madame Claude", de Sylvie Verheyde sur Netflix : le film remuant sur la "reine" des bordels parisiens

·1 min de lecture

Dans son nouveau film, disponible sur Netflix, la talentueuse Sylvie Verheyde dresse le portrait de Fernande Grudet, alias Madame Claude, la star de la prostitution de luxe dans le Paris des décennies 60 et 70. Résultat : un film noir envoûtant qui revisite avec ambition le parcours d’une… ambitieuse. Zoom.

En 1977, Just Jaeckin, le cinéaste du triomphal Emmanuelle, consacrait une fiction, sobrement intitulé Madame Claude à la sulfureuse patronne de la prostitution de luxe parisienne. Résultat : un film politico-érotique " de prestige " incarné par Françoise Fabian et agrémenté d’une musique composée, excusez du peu, par Serge Gainsbourg. Un demi-siècle plus tard, la réalisatrice Sylvie Verheyde récidive, mais, aux antipodes du film initial, elle ignore les figures compassées de la " fiction de charme " avec son cortège de galipettes pseudo-transgressives et de poncifs accablants. Initialement programmé pour une sortie dans les salles de cinéma, le Madame Claude de 2021, crise sanitaire oblige, est finalement diffusé directement sur Netflix. Bonne nouvelle : il mérite le détour deux fois plutôt qu’une.Dans sa longue note d’intention, la cinéaste, auteur par le passé de plusieurs films singuliers et stimulants - Un frère Stella ou Sex Doll déjà sur la prostitution - s’explique sur ses ambitions en évoquant la mystérieuse Fernande Grudet, alias Madame Claude. Il s’agit, dit-elle, de dresser " Le portrait d’un voyou au féminin. Un voyou parce que même si elle a voulu...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?