Madagascar retrouve la couronne du Dais de la reine Ranavalona III

Propos recueillis par Malick Diawara
·1 min de lecture
123 ans après sa prise, jour pour jour, la couronne du Dais retrouve Madagascar.
123 ans après sa prise, jour pour jour, la couronne du Dais retrouve Madagascar.

Dans la dynamique de restitution par la France de biens culturels à ses anciennes colonies, malgré sa discrétion, Madagascar n'est pas en reste. L'illustration en la récupération ce 5 novembre par la Grande Île de la couronne du Dais de la reine Ranavalona III, celle-là même qui, de juillet 1883 à février 1897, a été à la pointe de la résistance à la pénétration coloniale française.

Le Point Afrique : Madagascar s'inscrit concrètement dans le processus de rétrocession des biens culturels annoncé par le président Emmanuel Macron avec le retour de la couronne du Dais de la reine Ranavalona III de Madagascar. Quelle est la valeur intrinsèque de ce bien ?

La couronne du Dais de la reine Ranavalona III en toute majesté. © DR

Mme Lalatiana Andriatongarivo Rakotondrazafy : Le retour de la couronne du Dais de la reine Ranavalona III est un symbole fort de notre fierté nationale. Ce bien a une signification politique, dans la mesure où il est une manifestation physique de l'ancienne monarchie malgache. C'est sous ce dais que la reine s'adressait à son peuple lors de grandes occasions, appelées « Kabary ». C'est donc un symbole de souveraineté, témoin des grandes décisions qui ont présidé à notre nation.

Si sa composition faite de zinc doré et de velours ne lui confère pas une valeur marchande importante, sa valeur véritable est celle du témoignage historique qu'il incarne en même temps qu'un symbole royal et donc souverain. Cette dernière notion, la souveraineté réel [...] Lire la suite