Madagascar: le Premier ministre annonce de nouvelles mesures anti-Covid

Le Premier ministre, Christian Ntsay a annoncé à la télévision les mesures à suivre pour poursuivre la lutte contre le Covid-19. Et samedi soir, en conseil des ministres, l'état d'urgence sanitaire a été prolongé de quinze jours. La Grande Ile compte 2078 cas et 18 décès. Cette semaine, le pays, qui est en déconfinement partiel, a vu une augmentation du nombre de personnes atteintes du coronavirus, en particulier dans la capitale Antananarivo.

Avec notre correspondante à Antananarivo,  Sarah Tétaud

La hausse du nombre de cas était « prévue », explique le Premier ministre, après la phase de déconfinement partiel enclenchée il y a deux mois. Christian Ntsay reconnaît toutefois que de nombreux Malgaches ne savent pas où se rendre lorsqu'ils doutent de leur état de santé et que le processus de tests prend trop de temps. Un centre d'accueil et de dépistage sera donc ouvert tous les jours et 24h/24 à partir de mercredi dans la capitale pour les habitants qui ressentent des symptômes du Covid-19.

Changement de stratégie des autorités aussi face à l'augmentation des cas : l'hospitalisation des personnes positives n'est plus obligatoire, précise le chef du gouvernement.

Concernant les mesures sanitaires, elles restent inchangées pour l'Analamanga, région où se situe Antananarivo.

Allègement des règles en revanche pour Tamatave, la grande ville portuaire de l'Est et deux autres districts voisins Moramanga et Fenerive-Est. Tout comme dans la capitale, les habitants peuvent désormais travailler jusqu'à 17h et les transports fonctionner jusqu'à 19h. Les élèves en classe d'examen reprendront les cours jeudi.

Cet allègement des mesures arrive alors que les gestes barrières sont moins suivis par une partie de la population ces dernières semaines. « Le prolongement des heures de travail ne veut pas dire non-respect des mesures sanitaires », a insisté le Premier ministre. Le couvre-feu de 22h à 4h du matin reste en vigueur dans ces zones (Analamanga, Tamatave I et II, Moramanga et Fenerive-Est) et la circulation en dehors interdite.