Madagascar: un fonds pour soutenir des start-ups à impacts sociaux et environnementaux

© RFI/Sarah Tétaud

Dix start-up à impacts sociaux et environnementaux positifs viennent d’être sélectionnées sur plus de 80 candidatures, pour participer à un programme co-financé par USAID - l’Agence américaine pour le développement- et Miarakap, le premier fonds d’investissement malgache. Pendant quatre mois, les jeunes entreprises bénéficieront d’accompagnements techniques et de soutien financier. Les plus impliquées d’entre elles seront épaulées pendant encore deux années supplémentaires, pour leur permettre de se lancer.

Avec notre correspondante à Antananarivo, Sarah Tétaud

Ils désirent transformer des graines en fertilisants naturels, les déchets agricoles en briquettes de cuisson, les mouches en farine protéinée. Mardi, après leur sélection, les entrepreneurs des start-ups à impacts sociaux et environnementaux positifs participaient à leur première journée d’une semaine intensive de mentorat. « Qu’est-ce que j’ai appris ? Ce que j’ai appris, c’est qu’entreprendre, c’est … »

Face aux 10 sélectionnés, les intervenants, des entrepreneurs chevronnés, racontent leurs plus gros échecs, leurs erreurs, et leur hargne pour saisir les opportunités.

« Pesticide biologique »

Dans le cadre du programme, Lalaina et les 9 autres entrepreneurs bénéficient dans un premier temps d’un prêt de 5000 dollars sans intérêt. « Evidemment, ce prêt Mitsiry est un vrai coup de pouce pour nous, affirme Lalaina Rakotoson. Parce qu’aujourd’hui, c’est très difficile d’avoir des prêts bancaires pour démarrer sa start-up à Madagascar. Et être accompagné par des entrepreneurs qui ont de l’expérience, ça nous permet d’avancer plus rapidement. »


Lire la suite sur RFI