Madagascar: fin de la campagne de vaccination contre la rougeole

Sept jours pour vacciner plus de 4 millions d’enfants. À Madagascar, la campagne de vaccination massive contre la rougeole vient de s’achever. Il s’agissait de proposer au maximum de parents d’administrer une dose de vaccin à leurs enfants âgés entre 9 mois et 5 ans. Une vaccination de routine mais aussi dite « de rattrapage » pour combler le retard enregistré ces deux dernières années, du fait de la pandémie.

Avec notre correspondante à Antananarivo, Sarah Tétaud

Dans son village de la commune rurale de Mahitsy, Vonjy, couturière, avait été informée par les agents communautaires de la campagne imminente de vaccination contre la rougeole. Alors, il y a 5 jours, elle a marché une heure et demie avec son enfant de 11 mois sur le dos pour se rendre au centre de santé de base le plus proche de chez elle. « J’ai fait vacciner mon bébé et désormais, je n’hésiterai pas à retourner là-bas pour qu’il reçoive sa deuxième dose gratuite de rappel. Parce que je veux qu’il soit en bonne santé », explique-t-elle.

« Pendant la campagne, je me suis encore heurtée à des parents qui ne veulent pas vacciner leurs enfants. Principalement pour deux raisons. Premièrement, ils croient qu’on inocule des maladies à leurs enfants à travers ce vaccin. C’est ce qu’on continue d’entendre beaucoup en brousse. Et la deuxième – ça, c’est nouveau – les parents nous suspectent de mentir. Ils pensent qu’au lieu d’utiliser des vaccins antirougeoleux, on administre des vaccins anti-Covid », estime-t-il.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles