Madagascar: corruption au concours d'entrée de l'Institut national de formation administrative

Le concours d'entrée à l'Institut national de formation administrative entaché de corruption. C'est ce que révèle Les notes de la majorité des candidats admis à ce concours pour la session 2021 ont été modifiées en leur faveur, révèle le Bureau indépendant anti-corruption. Une affaire qui remet sur la table une face peu reluisante des concours d'entrée dans la fonction publique alors que les autorités se sont engagés à une politique de «zéro corruption dans les concours administratifs.»

Avec notre correspondante à Antananarivo, Laetitia Bezain

Sur les 72 candidats admis à l'Institut national de formation administrative, 63 ont été favorisés avec des notes qui appartiennent en fait à d'autres postulants, révèlent les enquêtes menées par le Bureau indépendant anti-corruption. Un concours qui visait à recruter des élèves assistants d'administration, adjoints d'administration et des contrôleurs du travail et des lois sociales.

« Les meilleures notes ont été sciemment attribuées aux candidats favorisés dont les notes réelles sont largement inférieures à la moyenne et ce, par la manipulation du serveur de traitement des données de l'informaticien, de concert avec les présidents du jury », fait savoir l'organe de lutte contre la corruption.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles