Madagascar: la capitale secouée par une série d’étranges enlèvements de jeunes femmes

Depuis fin mai, huit jeunes femmes ont été enlevées dans la capitale malgache avant de réapparaître quelques heures ou quelques jours après, droguées, complètement désorientées et visiblement traumatisées. Une cellule mixte policière a été créée spécialement pour tenter de faire la lumière sur ces évènements qui commencent à créer la psychose dans la ville.

Avec notre correspondante à Antananarivo, Sarah Tétaud

Huit jeunes femmes, âgées de 15 à 25 ans, sans aucun lien entre elles, ont été enlevées tour à tour ces derniers jours, en plein jour ou à la nuit tombée, dans différents quartiers de la capitale.

Si la capture des jeunes femmes reste visiblement discrète, leur libération, elle, s’est faite parfois devant témoins. Les victimes seraient « jetées sans ménagement sur le trottoir – d’après les premiers éléments de l’enquête - hors d’un 4x4 noir aux vitres teintées. »

Hospitalisées, les victimes présentent toutes un comportement calme durant leur sommeil, mais extrêmement agité durant leur phase d’éveil, sans signe d’amélioration après plusieurs jours d’hospitalisation. Elles ne reconnaissent toujours pas leurs proches et tiennent des propos très décousus, et ce plusieurs jours après leur enlèvement. Leur état n’a pour le moment pas permis d’audition poussée de la part des enquêteurs.

Traces de drogue

Les premières analyses sanguines réalisées ont révélé des traces de dérivés d’opium et d’amphétamines sur au moins quatre des victimes. Les premières constatations semblent écarter les violences sexuelles.

Aucune demande de rançon n’a été demandée aux familles.

La présidence appelle à la plus grande vigilance, et promet de lourdes peines à l’encontre des malfaiteurs.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles