Publicité

Madagascar: un appel aux dons pour l'éducation fait polémique

Pour faire face au manque de mobilier pour les écoles de Madagascar, la ministre de l’Éducation nationale a lancé un appel aux dons controversé. Marie Michelle Sahondrarimalala a invité les citoyens à prendre leur part en finançant un table-banc, un appel qui a suscité l’indignation sur les réseaux sociaux et du côté d’une partie de la société civile.

Avec notre correspondante à Antananarivo, Pauline Le Troquier

Tout juste reconduite à son poste, la ministre malgache de l’Éducation nationale a lancé un appel aux dons controversé. Selon elle, il manque deux millions de tables bancs pour les élèves des écoles publiques de Madagascar et le budget de l’État permet de n’en financer que 45 000.

Ainsi, pour combler la différence, la ministre a appelé les citoyens à la contribution. Pour le ministère de l’Éducation nationale, un appel aux dons de matériel scolaire doit révéler « jusqu’où les citoyens sont prêts à contribuer » au développement de Madagascar. Mais alors qu’avec près de 1 800 milliards d’ariary, le budget de l’Éducation est le troisième poste de dépenses le plus important de l’État, cette initiative est perçue pour beaucoup comme un aveu de mauvaise gestion.

Une semaine plus tôt, lors du premier Conseil des ministres de son nouveau gouvernement, le chef de l’État avait affiché la volonté que les « enfants malgaches étudient dans des établissements modernes ».


Lire la suite sur RFI