#Macrondémission, #MélenchonAMatignon, castors... La présidentielle vue par les réseaux sociaux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les internautes se sont massivement retrouvés sur les réseaux sociaux pour commenter le second tour de l’élection présidentielle française, qui s’est cloturé par une victoire du président sortant, Emmanuel Macron.

Ce dimanche d’élection a été l’occasion de nombreux échanges houleux entre les internautes qui se déclaraient abstentionnistes et tous ceux qui encourageaient les électeurs à aller voter pour faire barrage à un camp ou à un autre. Mais la plupart de ces messages n’étaient pas aussi nombreux que leurs auteurs ont bien voulu le faire croire.

Ils s’accompagnaient souvent de « mèmes », c’est-à-dire d’images décalées à base de photos montages, qui mettent en scène des castors, en référence à cet animal qui fabrique des barrages de bois dans les rivières. Le mot-dièse #JeVote s’est ainsi retrouvé ainsi en opposition frontale avec les partisans du #NiNi, appelant à ne pas choisir entre les deux candidats.

« OK boomer ! »

Les gazouillis des internautes s’accompagnaient souvent de noms d’oiseaux. « Fermez-la ! Si vous vous abstenez ! Pendant 5 ans vous n'aurez pas le droit de vous plaindre », indique l’un. « OK boomer ! », lui répond illico un internaute désirant porter l’estocade sur le thème du conflit entre les générations. « Cette haine envers les abstentionnistes va encore davantage amplifier l'abstention », tente d’argumenter un internaute.

Plus de 2 millions de messages ont publiés sur les réseaux sociaux. Et sans surprise, le plus haut pic d'activité émerge à 20h00, au moment des résultats, avec plus de 600 000 posts, nous révèle l’outil de veille des réseaux sociaux, Visibrain. C’est près de deux fois moins qu'au moment de l’annonce des résultats en 2017.

Globalement, le président Macron comptabilise environ un million de posts dans lesquels il est cité, soit près de deux fois plus pour Marine Le Pen avec 600 000 messages parlant de la candidate. Pour faire un bilan de cette journée d’élection du deuxième tour, après Emmanuel Macron et Marine Le Pen, ce sont les comptes de Jean-Luc Mélenchon et d'Éric Zemmour qui ont été les plus mentionnés dans la journée et pendant cette soirée.

► À lire aussi: Le débat Macron-Le Pen, bataille de commentaires et de «mèmes» sur les réseaux sociaux

Le poids de l'abstention s’est aussi fait ressentir sur les réseaux sociaux. Le mot clef #JeVote totalise environ 42 000 publications, soit trois fois moins que lors du 1er tour et le « hashtag » #JeNeVotePas a généré, quant à lui, 2 885 posts. On notera par ailleurs que près de 5% des posts sur la présidentielle commentaient les résultats en Guadeloupe et aux Antilles, qui étaient tombés ce dimanche à 14h.

Concernant les autres mots-dièse, ceux arrivés en tête sont #Presidentielles2022 (269 909), #Macron (122 373), #Radiolondres (85 396), #LePen (52 145) et #Jevote (39 282).

#MélenchonAMatignon

Autre fait marquant, aux environs de 16h, la notion de « démocratie » était de plus en plus commentée sur la toile, en affichant 135% de messages en plus qui utilisaient le terme à 20h avec 9 000 posts.

Les politiques des autres formations absentes du second tour ont félicité le président sur les réseaux sociaux mais la plupart rappelait dans leurs messages « que la France est fracturée et que la moitié des français qui ont voté Macron l’ont fait pour la République ».

La bataille en ligne pour les législatives de 2022 vient tout juste de commencer sur les réseaux sociaux avec déjà des mots-clefs sur Twitter qui montent comme #legislatives2022, suivi de près par #Macrondémission, qui fait une nouvelle apparition, et #MélenchonàMatignon. La bataille se jouera donc aussi sur les principaux réseaux sociaux, comme pour cette présidentielle 2022.

► À lire aussi: France 2022 - Élection présidentielle - Résultats du second tour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles