Macron en visite symbolique devant une Mer de Glace privée de neige

1 / 2

Macron en visite symbolique devant une Mer de Glace privée de neige

Emmanuel Macron a longuement parcouru jeudi matin une Mer de Glace privée de neige cette année, constatant avec vertige les impacts du réchauffement climatique sur le glacier. Une visite symbolique pour amorcer le virage écologique de son quinquennat.

En tenue de ski bleu foncé, le président de la République a écouté le terrible inventaire climatique: la glace recule de 8 à 10 mètres par an, environ 2 kilomètres depuis 1850. Il a perdu 120 mètres d'épaisseur en un siècle. L'illustration la plus spectaculaire de l'impact du réchauffement en France.

Le résultat de "non-décisions"

Devant l'alternance de roches grises et de glace vive bleutée, Emmanuel Macron lâche: "c'est vertigineux quand on le voit". "Le glacier rend visible l'invisible", répond le glaciologue Luc Moreau.

"On se rend compte comment les non-décisions ont fait en arriver là", ajoutera le chef de l'État en fin de visite.

Alors qu'il doit lancer jeudi l'Office français de la biodiversité (OFB), le chef de l'Etat a dîné mercredi soir avec des sommités comme le célèbre climatologue Jean Jouzel, la biologiste Camille Parmesan et la spécialiste de la biodiversité Anne Larigauderie, de l'IPBES, qui a publié l'an dernier un rapport glaçant sur la disparition des espèces.

Autour de la table se trouvaient aussi des dirigeants d'associations comme Michel Dubromel, président de France Nature Environnement, et des personnalités, dont l'explorateur-aventurier Mike Horn.

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi