Macron va annoncer "un plan massif" pour les équipements sportifs

·3 min de lecture
Emmanuel Macron - AFP
Emmanuel Macron - AFP

Paris 2024, c’est déjà demain. Et si Emmanuel Macron est très ambitieux pour le nombre de médailles françaises pour ces Jeux olympiques à domicile, le président de la République l’est aussi pour le développement des infrastructures sportives dans le pays d’ici l’allumage de la flamme. Devant les médaillés français des Jeux de Tokyo, qu’il recevait ce lundi soir à l’Elysée pour leur remettre la Légion d’honneur (les médaillés d’or) ou l’ordre du Mérite (argent, bronze), il a promis "un plan massif" pour la construction de terrains et de salles de sport.

"Dans beaucoup de nos quartiers, de nos villages, dans trop de villes de notre République, nous avons des manques en matière d'infrastructures sportives. C’est pourquoi j’annoncerai dans les prochaines semaines un plan massif pour les équipements sportifs de proximité, a expliqué Emmanuel Macron. Il sera inédit, pas uniquement par son ampleur mais par son esprit. Nous inventerons de nouvelles manières de financer, de construire et d’utiliser ces lieux. L’Etat pourra ainsi aller jusqu’à financer l’intégralité des travaux et des études. Nous le ferons en partenariat avec l’ensemble des collectivités territoriales qui seront candidates."

"Les lieux de sport vont fleurir dans nos quartiers et dans nos villes"

"Nous irons là où les besoins sont les plus criants pour pouvoir, dès 2022 et jusqu’en 2024, déployer plusieurs milliers de terrains de basket, en particulier de basket 3 contre 3 que j’ai découvert à ce niveau de compétition aux JO et dont je suis sûr qu’il fera naitre des vocations, de paddle, de skate park, de foot five, de dojos en pied d’immeubles, de piscines..., a ajouté le président de la République. Les lieux de sport vont fleurir dans nos quartiers et dans nos villes pour que le paysage physique du sport français puisse changer et que nos plus jeunes puissent véritablement s’adonner à une passion, un loisir, peut-être le début d’un engagement à haut niveau."

Une annonce qui suit la volonté d’Emmanuel Macron d’encourager l’activité sportive en France, notamment à l’école, avec une référence à l’échange estival entre Evan Fournier, médaillé d’argent aux JO de Tokyo avec l’équipe de France de basket, et le ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel Blanquer. "Nous voulons une société où se développe davantage la pratique sportive, l'engagement et les valeurs qui vont avec le sport, a affirmé le président de la République. Le sport est une solution, une nécessité et doit faire pleinement partie de notre mode de vie. Il faut pour cela agir concrètement sur le terrain, sur les consciences, sur la culture sportive et sur la reconnaissance de ceux qui s’engagent sur cette voie."

"Mettre plus de sport à l'école, dans l'entreprise, dans les parcours de soin et dans la lutte contre les dépendances"

"Nous connaissons les défis, a-t-il poursuivi. C'est d'abord la place du sport à l'école. J'ai cru comprendre qu'il y avait des débats sur ce sujet dans les ping-pong estivaux. La vérité, c'est que notre modèle français n'a pas été de mettre le sport à l'école. Il y a des écoles où ça a formidablement marché. Mais on est en train de changer cela. Il faut aller beaucoup plus loin, mettre plus de sport à l'école, dans l'entreprise, dans les parcours de soin et dans la lutte contre les dépendances. Le sport est une formidable politique de prévention et de santé. C'est au coeur du projet de la nation. La pratique sportive doit être accessible à tous."

"On ne forme pas de futurs champions à l’école, a reconnu Emmanuel Macron en conclusion. Mais on peut y faire naitre des vocations et déclencher des futurs champions."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles