Macron testé positif : l'Élysée reconnaît que la poignée de main avec Gurria était une "erreur"

Agathe Lambret avec Clément Boutin
·1 min de lecture

Emmanuel Macron a reçu Angel Gurria, le secrétaire général de l'OCDE lundi pour un déjeuner de travail à l'Élysée, avec le président du Conseil européen Charles Michel et le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez.

L'agenda d'Emmanuel Macron est examiné avec attention depuis ce jeudi matin, depuis qu'il a été annoncé que le chef de l'État avait été testé positif au Covid-19, après des symptômes apparus dans la nuit de mercredi à jeudi.

Lundi, le dirigeant français a organisé un déjeuner de travail au palais de l'Élysée avec le président du Conseil européen Charles Michel, le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez et le secrétaire général de l'OCDE Angel Gurria. La photographie d'une poignée de main entre ce dernier et Emmanuel Macron a fait réagir la présidence, le respect des geste barrières étant en permanence mis en avant pour lutter contre l'épidémie.

"Il y a une erreur sur ce geste, qui est malheureux", a déclaré l'Élysée à BFMTV, confirmant une information de l'agence Reuters.

Le chef de l'État souffre de symptômes grippaux, d'une toux et d'une fatigue ainsi que de fièvre. Il doit désormais s'isoler pendant sept jours et s'est rendu jeudi soir à la résidence officielle de La Lanterne à Versailles.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :