Macron se rendra vendredi à Jarnac pour le 25e anniversaire de la mort de Mitterrand

S.B.-E.
·2 min de lecture

Le chef de l'État se recueillera en fin de matinée sur la tombe de son prédécesseur, devenu le premier président de gauche de la Ve République, et mort le 8 janvier 1996 à 79 ans.

Emmanuel Macron se rendra vendredi à Jarnac (Charente) pour le 25e anniversaire de la mort de François Mitterrand, le premier président de gauche de la Ve République, a appris l'AFP ce lundi auprès de l'Élysée.

Le chef de l'État se recueillera en fin de matinée sur la tombe de son prédécesseur, décédé le 8 janvier 1996 à 79 ans, avant de visiter sa maison natale, devenue un musée dans la petite ville située entre Angoulême et Cognac.

Il sera accompagné par des membres de la famille Mitterrand et par des proches de l'ancien chef d'État socialiste, dont l'ex-président François Hollande et Hubert Védrine, ancien ministre et actuel président de l'Institut François Mitterrand.

Macron et sa ligne "gaullo-mitterrandienne"

Cette célébration marque le début d'une série d'anniversaires, dont ceux du 40e anniversaire de l'élection de François Mitterrand le 10 mai 1981 et de l'abolition de la peine de mort le 9 octobre de la même année.

François Mitterrand est resté deux septennats complets à l'Élysée, de 1981 à 1995, avant de mourir dans son appartement parisien des suites d'un cancer longtemps tenu secret.

Emmanuel Macron marquera cet anniversaire quelques semaines après avoir célébré le 50e anniversaire du décès du général de Gaulle le 9 novembre à Colombey-les-deux-Églises (Haute-Marne).

Depuis son arrivée à l'Élysée, il a rarement fait référence à l'ancien président socialiste. "La ligne que je veux avoir pour la France est celle que je qualifierais de gaullo-mitterrandienne: c'est l'indépendance de la France, c'est-à-dire une France forte, qui fasse ses réformes, qui soit crédible et qui soit forte en Europe", avait-il cependant déclaré lors du débat de l'entre-deux tours de la présidentielle, en mai 2017.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :