Macron rencontre Merkel avant que l'Allemagne prenne la présidence de l'UE

Il y a six semaines, c’est par écrans interposés qu'ils proposaient ensemble un plan de relance inédit pour la crise liée au coronavirus. Emmanuel Macron se rend ce lundi 29 juin en Allemagne pour s'y entretenir avec Angela Merkel juste avant la présidence allemande de l'Union européenne qui débute le 1er juillet pour 6 mois.

Ils sont tous les deux à la manœuvre et veulent encore le montrer. Angela Merkel et Emmanuel macron se retrouvent ce lundi à Meseberg, un château baroque à 70 kilomètres de Berlin.

Dans cette résidence du gouvernement, les deux partenaires avaient acté, il y a deux ans, un premier petit pas sur la solidarité budgétaire. Le principe d'un budget de convergence pour la zone euro.

Pour sa dernière présidence de l'Union européenne, Angela Merkel dit et répète qu'elle ne sera pas candidate à la chancellerie l’année prochaine. Elle pense à son héritage : auréolée par sa gestion de la crise, ultra populaire dans les sondages, la chancelière met tout son poids dans la balance pour faire adopter le plan de relance européen : conditionnalités pour les 500 milliards d'euros de subventions, début du remboursement de la dette...

Aujourd'hui l'Élysée veut le croire : tous les ingrédients sont là pour un accord. Ce rendez vous doit permettre d’établir un plan de bataille pour convaincre les plus réticents.

► À écouter aussi : Grand invité: Thierry Breton: «le super commissaire européen»