Macron reçoit mille agriculteurs pour apaiser les tensions à deux jours du salon de l’Agriculture

1 / 2

Macron nomme Chantal Jouanno à la Commission du débat public et Arnaud Leroy à l'Ademe

L'Elysée a annoncé ce vendredi matin la nomination d'Arnaud Leroy à la tête de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et de Chantal Jouanno à la tête de la Commission nationale du débat public (CNDP).

Au lendemain de la manifestation des agriculteurs contre l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Mercosur, Emmanuel Macron s’apprête à recevoir ce jeudi un millier de jeunes éleveurs français triés sur le volet au Palais de l’Élysée. Un rendez-vous loin d’être fixé au hasard puisque cette réception de la nouvelle génération agricole, qui réunira des professionnels de moins de 35 ans, intervient à deux jours de l’inauguration, potentiellement sensible, du Salon de l’agriculture, à Paris.

Il faut dire que les revendications des agriculteurs sont nombreuses. Outre les inquiétudes qui pèsent sur un éventuel afflux de viande bovine en provenance d’Amérique du Sud dans le cadre de l’accord de libre-échange avec le Mercosur, les relations avec la grande distribution, le projet de réforme de la PAC (politique agricole commune) et la modification de la carte des zones agricoles défavorisées sont également au cœur des préoccupations des éleveurs français.

"Je pense que si Emmanuel Macron veut recevoir des jeunes, c’est pour communiquer avec eux. D’autant qu’il y a le Salon de l’agriculture prochainement. Pour faire certainement des annonces aussi… Du moins, on en attend", prévient sur notre antenne Caroline Delpierre-Piat, jeune agricultrice invitée à l’Élysée.

Attendu au tournant

Lors de ce rendez-vous, Emmanuel Macron tentera de déminer...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi