Macron reçoit les acteurs des JO-2024 pour un point d'étape

Emmanuel Macron a réuni lundi les principaux acteurs des JO-2024 pour un "point d'étape" de début de quinquennat, voulu par le chef de l'Etat pour aborder notamment les défis sécuritaires et budgétaires liés à l'organisation de l'événement (26 juillet-11 août 2024).

A deux ans presque jour pour jour des prochains JO, Emmanuel Macron a fait "le point sur la mobilisation des services de l'Etat" lors d'un Conseil Olympique et Paralympique tenu dans le jardin de l'Elysée.

Autour de la table étaient assis Tony Estanguet, président du Comité d'organisation des JO (Cojo), la Première ministre Elisabeth Borne, les ministres Bruno Le Maire (Economie), Gérald Darmanin (Intérieur) et Amélie Oudéa-Castéra (Sports), ainsi qu'une poignée d'autres ministres et acteurs de l'organisation.

L'objectif de cette réunion est avant tout d'établir les éventuels points de fragilité des JO-2024, dont les principales sont la tension budgétaire liée à l'inflation et les questions de sécurité.

Après le chaos de la finale de la Ligue des champions au Stade de France le 28 mai, des doutes sont apparus sur la capacité de la France à assurer la sécurité des Jeux et la Cour des Comptes a récemment rendu un pré-rapport alarmiste à ce sujet.

Dans la foulée de cette réunion, Emmanuel Macron doit s'entretenir avec Thomas Bach, président du Comité International Olympique (CIO), qui était présent dimanche à l'arrivée du Tour de France cycliste, sur les Champs-Elysées.

Un autre point d'étape est prévu avec les élus "à la rentrée", avec la mairie de Paris, la région Ile-de-france, les élus de la Seine-Saint-Denis ou encore le Comité olympique français (CNOSF), a précisé l'Elysée.

bla/jmt/jr/dlo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles