Macron "se réjouit" de la libération de la féministe saoudienne Loujain al-Hathloul

Jeanne Bulant avec AFP
·1 min de lecture
La militante saoudienne des droits humains Loujain al-Hathloul - AFP PHOTO / FACEBOOK ACCOUNT OF SAUDI ACTIVIST LOUJAIN AL-HATHLOUL
La militante saoudienne des droits humains Loujain al-Hathloul - AFP PHOTO / FACEBOOK ACCOUNT OF SAUDI ACTIVIST LOUJAIN AL-HATHLOUL

Emmanuel Macron a déclaré mercredi se "réjouir" de la libération de la militante féministe saoudienne Loujain al-Hathloul, après quasi trois ans passés en prison en Arabie saoudite.

"Je me réjouis de la libération de Loujain al-Hathloul et partage le soulagement de sa famille", a tweeté le président français, qui avait critiqué son emprisonnement et appelé avec force à sa libération le 8 mars 2019.

La jeune femme a été condamnée le 29 décembre à cinq ans et huit mois de prison en vertu d'une loi "antiterroriste", dont un sursis de deux ans et dix mois "à condition qu'elle ne commette pas de nouveau crime dans les trois ans".

La période passée en détention provisoire étant prise en compte, sa famille avait bon espoir qu'elle soit libérée d'ici mars. Le tribunal avait également interdit à la militante de quitter le royaume pendant cinq ans, selon sa famille.

"Loujain est à la maison, mais elle n'est pas libre. Le combat n'est pas terminé", a affirmé sa soeur.

Les autorités saoudiennes n'ont pas officiellement commenté la détention, le procès ou la libération de Mme Hathloul.

Article original publié sur BFMTV.com