Macron réitère ses propos sur l'Otan devant Trump

1 / 2

Macron réitère ses propos sur l'Otan devant Trump

US President Donald Trump (R) and France's President Emmanuel Macron react as they talk during their meeting at Winfield House, London on December 3, 2019. - NATO leaders gather Tuesday for a summit to mark the alliance's 70th anniversary but with leaders feuding and name-calling over money and strategy, the mood is far from festive. (Photo by ludovic MARIN / various sources / AFP) (Photo by LUDOVIC MARIN/AFP via Getty Images)

INTERNATIONAL - Il persiste et signe. En conférence de presse aux côtés du président américain Donald Trump, Emmanuel Macron a réitéré son analyse portant l’état de “mort cérébrale” de l’Otan, en amont du sommet de l’alliance ce mardi 3 décembre. 

“Mes déclarations ont suscité quelques réactions, mais je maintiens ce que j’ai dit”, a déclaré le chef de l’État. “Je suis content que ma déclaration ait provoqué des réactions, je voulais secouer tout le monde”, a-t-il ajouté, plaidant pour un renforcement de l’engagement des pays européens au sein de l’organisation. 

“Si nous investissons de l’argent et engageons la vie de nos soldats sur les théâtres d’opérations, nous devons être clairs sur les fondements de l’OTAN”, a-t-il ensuite ajouté dans la soirée sur Twitter.

En réitérant ses propos, Emmanuel Macron répond frontalement à son homologue américain, lequel les avait jugés plus tôt dans la journée “très insultants” vis-à-vis de l’organisation. 

Pressions sur la Turquie 

Le président de la République a par ailleurs accentué la pression sur la Turquie, affirmant que le régime d’Erdogan travaillait parfois “avec des intermédiaires de l’État islamique” et soulignant qu’Ankara s’était doté de missiles russes incompatibles avec les systèmes de l’Otan. “Quand je regarde la Turquie, ils se battent à présent contre ceux qui ont combattu à nos côtés”, a-t-il ajouté. Une façon diplomatique de rejeter le rôle de mauvais élève de l’alliance, malgré les différends exprimés à haute voix. 

À voir également sur Le HuffPost

LIRE AUSSI

L'hommage de Macron aux soldats morts au Mali "pour la liberté du monde"

Contre la taxe Gafa, Washington menace de surtaxer jusqu'à 100% ces produits français

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.