Macron réélu président : un embargo envisageable sur le gaz russe ?

Un tiers du gaz exporté de Russie vers l'Union européenne risque d'être perdu en raison de la guerre en Ukraine, a déclaré samedi Iouri Vitrenko, PDG du groupe public ukrainien Naftogaz.

Si certains Etats de l'Union européenne sont très dépendants de Moscou sur le plan énergétique, les 27 se sont fixés comme objectif de réduire de deux tiers leurs importations de gaz russe d'ici la fin de l'année pour sanctionner la Russie après l'invasion de l'Ukraine.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles