Macron prend position sur l'inceste...mais est-ce bien son rôle ?

·1 min de lecture

Après l'onde de choc médiatique provoquée par l'affaire Olivier Duhamel, le Président de la République a pris la parole solennellement contre les violences incestueuses. Mais est-ce bien son rôle ?

Samedi 23 janvier, Emmanuel Macron postait sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle il prenait position sur la question de l’inceste. Cette vidéo fait évidemment suite aux révélations de Camille Kouchner sur son beau-père Olivier Duhamel. On peut être étonné du choix du président de la République, d’intervenir par le biais des réseaux sociaux, même si ça devient une habitude chez lui comme pour de nombreux gouvernants.Est-ce bien le rôle d’un Président ? Que le sujet de l’inceste soit essentiel, et qu’il révèle des dysfonctionnements au sein de la société via des crimes monstrueux au sein des familles qui touchent un nombre incroyable de gens, c’est une évidence. Qu’il faille inventer de nouvelles réponses en réfléchissant à toutes les problématiques qui sont à l’œuvre, c’est-à-dire la prescription et la prévention de ce genre de crime, c’est certain.Toutefois, était-ce au président de prendre position, et de cette manière ?Il y a quelques jours, différents amendements ont été proposés par les députés. Ceux-ci ont été rejetés par le gouvernement sans qu’il y ait de véritables débats à l’Assemblée Nationale. N’est ce pas le bon endroit pour débattre de ça ? Ce débat ne relève-t-il pas du législateur bien plus que du Président ?"Existe-t-il une pression des médias et...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Selon Castaner, le "66 millions de procureurs" de Macron "ne visait pas l'ensemble des Français"

"66 millions de procureurs" : Emmanuel Macron, le bisounoursisme radicalisé

Macron : déjà l'heure de l'inventaire ?

"Seize mois : ce qu'il nous reste pour dépasser la gauche et la droite et vaincre Macron en 2022"

Présidentielle 2022 : comment nous imposer le duel Macron-Le Pen en quatre leçons