Macron, "pitre de la République" : l’attaque cinglante de Philippe de Villiers

·1 min de lecture
En près de 24 heures, la vidéo mettant en scène Emmanuel Macron face à McFly & Carlito, et décriée par Philippe de Villiers, a enregistré près de huit millions de vues.

L'ancien ministre n'a guère apprécié la prestation du chef de l'État aux côtés des youtubeurs McFly & Carlito. Et il n'hésite pas à le faire savoir.

Si depuis plusieurs mois, Emmanuel Macron et ses équipes font des appels du pied aux jeunes en investissant leur terrain médiatique, certains estiment que la méthode ne convient pas. Pire, elle déshonorerait la plus haute fonction de l'État. Après plusieurs opérations de communication notamment sur TikTok, voici qu'Emmanuel Macron s'est affiché avec les très populaires youtubeurs McFly & Carlito pour une séquence présidentielle qui n'est pas passée inaperçue. Et pour Philippe de Villiers, c'est un grand non.

Dans un message posté sur Twitter, lundi 24 mai, l'ancien ministre, pourtant proche du président de la République au début de son ascension au pouvoir, n'a pas mâché ses mots quant à cette séquence décalée. Pour lui, c'est bien simple, Emmanuel Macron s'est mué en « pitre de la République ». Il qualifie la rencontre entre le chef de l'État et les deux youtubeurs d'« exercice honteux d'infantilisation à l'Élysée ». Il accuse même l'actuel locataire du palais présidentiel de « [déshonorer] la fonction » présidentielle.

L'opération séduction en vue de 2022

Et Philippe de Villiers n'est pas le seul à avoir raillé la prestation d'Emmanuel Macron. L'écologiste Yannick Jadot a ainsi jugé sur France Inter, le 23 mai, que ce n'est pas « en faisant des clips d'influenceurs qu'on va aider les jeunes, ni dans leurs difficultés sociales, ni dans leurs aspirations ». À droite, le député LR Fabien di Filippo a estimé que la séquence n'est autre que la « volonté du m [...] Lire la suite

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles