Macron peut-il encore surprendre lors de sa conférence de presse?

1 / 2

Macron peut-il encore surprendre lors de sa conférence de presse?

Connues pour la plupart depuis plus d'une semaine, les mesures censées être annoncées ce jeudi par le chef de l'État pourraient être enrichies à la marge.

Il s'agira d'un moment pour le moins inhabituel dans l'histoire de la présidence de la République. Ce jeudi après-midi, Emmanuel Macron annoncera, devant un parterre de journalistes, des mesures pour la plupart connues depuis plus d'une semaine.

L'effet de surprise - le fameux effet "wahou" - largement obéré, il restait au chef de l'État la carte de la conférence de presse, exercice long et périlleux où des contradictions risquent d'être évoquées sur le vif. Sans filet.

"Livrer le cap"

Au-delà de cette question de pure forme, il y a celle du contenu. Que peut annoncer de plus le locataire de l'Élysée? Réindexation des petites retraites sur l'inflation, baisse des impôts des classes moyennes, holà temporaire sur les fermetures d'écoles et d'hôpitaux... L'éventail relativement large des mesures présidentielles a été abondamment commenté, critiqué par les uns, applaudi par d'autres. Selon l'enquête Ipsos Sopra-Steria réalisée pour Le Monde, le Cevipof et la Fondation Jean-Jaurès, certaines d'entre elles sont massivement approuvées par l'opinion. 

En grand besoin de revivifier son quinquennat après la panne sèche provoquée par la crise des gilets jaunes, Emmanuel Macron sait qu'il ne pourra se contenter d'entonner un air déjà connu. Sans rétropédaler pour autant, par exemple en mettant au panier son idée de suppression de l'ENA, jugée cosmétique et peu efficace. Un tel choix...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi