Macron-Le Pen: le point sur leurs projets concernant la santé des Français

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comme en 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se retrouvent face à face au deuxième tour de l’élection présidentielle, prévu ce dimanche 24 avril. Après deux ans de crise sanitaire liée au Covid-19, les projets de santé des deux finalistes de la présidentielle sont scrutés de près par les Français. Que leur proposent les deux candidats en la matière ?

Mesures proposées par Emmanuel Macron

Dans son programme, Emmanuel Macron propose un bilan de santé gratuit aux Français à différentes périodes de leur vie, à savoir à 25, 45 et 65 ans.

Il prévoit aussi la mise en place d'un accompagnement personnalisé des malades chroniques. Par exemple, pour les diabétiques, une surveillance régulière de leur taux de glycémie sera effective, grâce au développement de la télémédecine.

Le candidat du mouvement La République en marche promet également des plans de détection et de prévention concernant la santé mentale, l'infertilité et la drépanocytose. Ce plan inclut la détection précoce de troubles dès l'enfance, tels que le handicap, l'obésité, l'hyperactivité ou encore la dyslexie.

Et face au manque d'effectifs, maintes fois décrié par les personnels de santé, Emmanuel Macron compte lancer un plan de recrutement d'infirmiers et d'aides-soignants, tout en donnant plus de responsabilités aux personnels paramédicaux tels que les pharmaciens et les infirmiers.

Mesures proposées par Marine Le Pen

De son côté, Marine Le Pen promet d'ouvrir au moins 10 000 places supplémentaires dans les instituts et centres de formation d'infirmiers et d'aides-soignants, pour combler les postes vacants.

La candidate du Rassemblement national compte aussi réduire les déserts médicaux et limiter les longues attentes aux urgences en créant une filière distincte de prise en charge des personnes âgées.

Marine Le Pen souhaite aussi revaloriser les salaires des soignants qui exercent dans les hôpitaux, et prévoit une enveloppe de deux milliards d'euros sur cinq ans pour cette mesure.

Concernant les aidants, la candidate RN promet deux semaines de repos par an, pour les aider à souffler et prendre aussi soin d'eux-mêmes. Pendant ces deux semaines, la personne dépendante peut bénéficier de la présence d'aides à domicile ou bien être placée temporairement en établissement spécialisé.

Mesures en commun

Quelques propositions sont tout de même partagées par les deux candidats.

Tous deux veulent, entre autres, relocaliser la production de médicaments en France, lutter contre les déserts médicaux en développant la téléconsultation, ou encore réduire la charge administrative des soignants.

Les deux candidats souhaitent aussi désengorger les urgences. Pour cela, Emmanuel Macron propose une meilleure articulation entre la médecine de ville et l'hôpital. Il veut également faciliter l'exercice mixte, qui permet à un médecin généraliste par exemple d'assurer des consultations dans un cabinet, tout en étant salarié de l'hôpital.

Marine Le Pen, quant à elle, compte augmenter le nombre de maisons de santé, des établissements où sont regroupés plusieurs professionnels de santé, pour gérer les urgences non vitales, une fracture ou une brûlure mineure par exemple. Toujours dans l'optique de soulager les urgences, la candidate RN prévoit la création d'une filière spécifique pour les personnes âgées afin de limiter l'attente et améliorer en même temps la prise en charge des séniors.

Pour plus de détails, l'intégralité du projet de santé des deux candidats en lice pour la présidentielle est accessible sur leur site de campagne.

« Avec vous » pour Emmanuel Macron, « M La France » pour Marine Le Pen.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles