Macron ne veut pas modifier son programme pour séduire les électeurs de Mélenchon

Selon l’agence de presse Reuters, la Russie a tenté d'espionner Emmanuel Macron pendant sa campagne électorale, en créant de faux profils Facebook.

Ce lundi soir, invité du journal de 20h de TF1, Emmanuel Macron a refusé de faire le "geste" que Jean-Luc Mélenchon lui avait demandé la veille au même endroit au nom de ses électeurs. Jean-Luc Mélenchon avait avancé ce conseil à l'attention du fondateur d'"En marche!" si ce dernier voulait faciliter les reports de voix des électeurs "insoumis" sur son nom au second tour de la présidentielle: 

"Au lieu de m'insulter, pourquoi ne ferait-il pas un geste (envers les Insoumis et électeurs de Jean-Luc Mélenchon, NDLR)?" s'est-t-il interrogé, avant de poursuivre: "Il pourrait leur dire 'je vous ai compris, je retire la réforme du code du travail'. Il faut faire quelque chose Monsieur Macron, vous ne pouvez pas vous contenter de venir et de dire 'je veux un vote d'adhésion'."

Macron n'entend pas "changer de programme" pour convaincre les électeurs de Mélenchon

Selon Emmanuel Macron, qui entend réformer le Code du travail par ordonnances, une éventuelle modification de ce point de son programme irait à l'encontre de l'opinion de sa base électorale initiale: "Je trahirais les 24% de Français qui m'ont fait confiance si je leur disais abandonner des réformes parce qu'on me le demande."

Alors que ces derniers jours, Emmanuel Macron n'a pas ménagé Jean-Luc Mélenchon à qui il reprochait de ne pas appeler clairement ses partisans à voter pour lui, il a adopté un ton plus mesuré ce lundi: "Je...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages