Macron et Ndiaye à Marseille jeudi, quels objectifs ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron se relance jeudi en occupant le terrain marseillais. Il sera accompagné par le nouveau ministre de l’Education, Pap Ndiaye, sous le feu des critiques de l'extrême-droite depuis sa nomination.

Le président de la République sera avec son ministre de l’Education à Marseille jeudi 2 juin. S’il n’y a pas de précisions sur l’agenda présidentiel concernant le programme de la journée, aucun doute sur la volonté d’Emmanuel Macron de s’afficher avec son ministre après les polémiques qui ont visé Pap Ndiaye après sa nomination. «Ce choix de mettre un homme qui défend l’indigénisme et le wokisme à la tête de l’Education nationale est terrifiant», évoquait Marine Le Pen sur BFMTV. «Emmanuel Macron avait dit qu’il fallait déconstruire l’Histoire de France. Pap Ndiaye va s’en charger», accusait Eric Zemmour .

La Première ministre Elisabeth Borne avait été obligée d’évoquer ces polémiques lors de sa venue au journal de 20h sur TF1. « C’est parfaitement caricatural, ce qui ne m’étonne pas de la part des personnes que vous avez mentionnées. (…) Pap Ndiaye est un républicain très engagé, quelqu’un qui croit aux valeurs de la République et c’est bien évidemment ce qu’il va porter en tant que ministre de l’Education nationale » avait-elle expliqué.

Un déplacement pour relancer le plan "Marseille en grand"?

Si l’on sait que le président apprécie Marseille, il y avait également fait un discours en septembre 2021 pour annoncer le plan «Marseille en grand». Les objectifs étaient sur tous les tableaux : social, médical, culturel… L’éducation en était également un élément majeur. Le président avait annoncé vouloir reconstruire les écoles les plus délabrées de la ville, investir 250 millions d’euros dans pour l’aménagement de locaux modulables et étendre les micros-lycées en les intégrant aux lycées existants pour intégrer les élèves en grande difficulté.

Pour la culture, Emmanuel Macron souhaitait créer de nouveaux studios(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles