Macron n'a pas été ciblé par le logiciel espion Pegasus affirme un cadre de NSO

·2 min de lecture

Selon le géant israélien de cybersécurité NSO, le président français n'a pas été ciblé par le logiciel controversé Pegasus.

Un haut responsable du géant israélien de cybersécurité NSO a soutenu mercredi que le président français Emmanuel Macron n'avait pas été ciblé par son logiciel controversé Pegasus, au coeur d'un scandale mondial d'espionnage qui a poussé l'ONG Reporters sans frontières à demander un moratoire sur ses ventes.

Les organisations Forbidden Stories et Amnesty International ont obtenu une liste de 50.000 numéros de téléphone, sélectionnés par les clients de NSO depuis 2016 pour être potentiellement surveillés, et l'ont partagée avec un consortium de 17 médias qui ont révélé son existence dimanche.

Le président français Emmanuel Macron, le roi du Maroc Mohammed VI et le Premier ministre pakistanais Imran Khan figurent sur la liste des cibles potentielles de Pegasus, tout comme plus de 180 journalistes à travers le monde qui auraient été espionnés par différents Etats ayant eu accès au logiciel de la société NSO.

Introduit dans un smartphone, Pegasus permet d'en récupérer les messages, photos, contacts, et d'activer à distances les micros.

Mercredi, Chaïm Gelfand, un haut responsable du groupe, a déclaré à la chaîne I24 news, basée à Tel-Aviv: "Je peux vous affirmer avec certitude que le président Macron n'était pas une cible". "Il y a certains cas qui ont été révélés, qui nous gênent", a-t-il ajouté.

"Nous continuons à essayer de déterminer tous les faits et cela remonte à plusieurs années donc il faut du temps pour tout passer en revue. Le fait qu'un journaliste ou un militant ait été la cible d'un système comme celui-ci est automatiquement considéré comme un détournement", a-t-il affirmé.

Peu après, le groupe basé à Herzliya, ville verdoyante au nord de Tel-Aviv, s'est dit victime d'une campagne "vicieuse et calomnieuse",(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles