Macron n'a pas attendu McFly et Carlito pour se donner en spectacle

·1 min de lecture
Macron n'a pas attendu McFly et Carlito pour se donner en spectacle
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

SPECTACLE - Le palais de l’Élysée utilisé à contre-emploi. C’est dans ce lieu hautement symbolique du pouvoir qu’Emmanuel Macron a reçu les youtubeurs McFly et Carlito pour l’enregistrement d’une vidéo humoristique publiée ce dimanche 23 mai. Un concours d’anecdotes et de vannes d’une trentaine de minutes avec le président de la République qui s’est conclu dans les jardins du Château par un bref concert de metal du groupe Ultra Vomit interprétant leur tube “Une souris verte”.

Une séquence inédite à plus d’un titre. Pour la première fois, un président de la République en exercice s’est invité dans un programme de divertissement diffusé sur internet. Et contrairement aux médias traditionnels, des publicités viennent interrompre la prestation présidentielle à plusieurs reprises. Plus surprenant encore, le chef de l’État n’a délivré... aucun message politique. Aux blagues, grimaces et roulade sur la pelouse du duo comique, Emmanuel Macron a répondu par des éclats de rire entre deux taquineries et des amabilités de circonstance.

À un mois des élections régionales et un an avant la présidentielle, l’opération de communication visait à montrer une image détendue et souriante d’Emmanuel Macron auprès d’un public jeune. Mis à part le décorum et le costume-cravate présidentiel, tout semble fait pour dépolitiser le plus haut personnage de l’État. Résultat: un carton d’audience avec près de 9 millions de vues en 24 heures achevant de désacraliser la parole du président.

De “L’été indien” à Hanouna

Emmanuel Macron...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles