Macron et Lula: vers une relance des relations franco-brésiliennes malgré des divergences?

Après la Guyane, le président français Emmanuel Macron met le cap sur le Brésil voisin, pour une visite de trois jours. Ce sera la première visite bilatérale au Brésil, et même en Amérique latine. Le président français fera une première étape à Belem, en Amazonie, puis ce sera cap sur Rio, Sao Paulo et la capitale Brasilia, un véritable périple pour marquer les retrouvailles franco-brésiliennes après les tensions diplomatiques des années Bolsonaro.

Pour accueillir son hôte français, le président brésilien Lula sort le grand jeu. Trois rencontres sont prévues en trois jours, en trois villes différentes – sous le protocole rare d’une visite d’État. À Paris, on parle d’un « moment franco-brésilien », après les tensions diplomatiques sous la présidence de Jair Bolsonaro.

Rappelons qu’en pleine crise sur les incendies en Amazonie, le président brésilien d’extrême droite, en faveur de l’agrobusiness, s’était montré très désobligeant, voire insultant, envers le président français et son épouse. Cela avait conduit à un « quasi-gel des relations politiques entre nos deux pays », admet-on l’Élysée. Aujourd’hui, Paris souligne les « nombreux points de convergence » avec Lula, notamment sur les « grands enjeux globaux », comme la lutte contre le réchauffement climatique et la pauvreté, ou encore la réforme des institutions internationales.

À lire aussiBrésil: pour Lula, les catastrophes naturelles «s'intensifient avec le changement climatique»


Lire la suite sur RFI