Macron lance un «laboratoire pour la protection de l'enfance en ligne»

© Michel Euler/AP/SIPA

Emmanuel Macron a lancé jeudi à Paris un "laboratoire pour la protection de l'enfance en ligne", réunissant plateformes, ONG et régulateurs, afin de parer à l'exposition croissante des mineurs à la pornographie sur internet, au cyberharcèlement ou à la violence.

Le président français avait lancé il y a un an, lors du Forum annuel de Paris sur la paix, un appel pour la protection de l'enfance en ligne.

A l'occasion de la nouvelle édition de ce Forum, il a convié à l'Elysée des organisations non gouvernementales ainsi que des représentants des grandes plateformes numériques et moteurs de recherche (Meta, Microsoft, Google, TikTok...) pour le lancement de ce "Children Online Protection Lab".

L'espace numérique ne peut pas être un lieu de non-droit.

Emmanuel Macron

Le président argentin Alberto Fernandez et son homologue estonien Alar Karis ont participé également au lancement de cette initiative.

"L'espace numérique ne peut pas être un lieu de non-droit. C'est le combat qu'on a mené contre le terrorisme, qu'on mène contre les discours de haine en ligne. C'est ce qu’on doit poursuivre au niveau de la protection de nos enfants", a lancé Emmanuel Macron au début de la table ronde.

Le problème de plus en plus prégnant du harcèlement et des violences personnelles en ligne

Ce laboratoire, qui est une "alliance entre "régulateurs, ONG, plateformes numériques et monde académique", doit identifier les "bonnes façons de réguler (le problème) et de mieux protéger nos enfants...


Lire la suite sur ParisMatch