Macron lance un « laboratoire » pour protéger les enfants en ligne

Depuis plusieurs années, les jeunes sont de plus en plus victimes de cyberharcèlement.  - Credit:Thierry GACHON / MAXPPP / PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
Depuis plusieurs années, les jeunes sont de plus en plus victimes de cyberharcèlement. - Credit:Thierry GACHON / MAXPPP / PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Un « laboratoire pour la protection de l'enfance en ligne » a été lancé à l'échelle internationale à l'occasion du Forum de la Paris sur la paix. Initié par Emmanuel Macron, le projet réunit une série d'acteurs internationaux, dont les présidents argentin, Alberto Fernandez, et estonien, Alar Karis. Le président a même fait appel à Elon Musk, pour lui proposer de se joindre à l'initiative. « Will the bird protect our children ? » (« L'oiseau protégera-t-il nos enfants ? »), a-t-il ainsi tweeté, en référence au célèbre logo du réseau social en forme d'oiseau bleu dont le milliardaire vient de faire l'acquisition. « À tous les volontaires : rejoignez-nous ! » a-t-il également suggéré sur Twitter à l'issue du coup d'envoi de l'initiative.

Ce laboratoire, qui réunit plateformes, ONG et régulateurs, doit répondre à l'exposition croissante des mineurs à la pornographie, au harcèlement et à la violence en ligne. Il a été initié lors d'une réunion à l'Élysée avec des organisations non gouvernementales et des représentants des grandes plateformes numériques et moteurs de recherche (Meta, Microsoft, Google, TikTok…) à l'occasion du Forum de Paris sur la paix. « L'espace numérique ne peut pas être un lieu de non-droit. C'est le combat qu'on a mené contre le terrorisme, qu'on mène contre les discours de haine en ligne. C'est ce qu'on doit poursuivre au niveau de la protection de nos enfants », a déclaré Emmanuel Macron au début de la table ronde.

À LIRE AUSSIRéseaux soc [...] Lire la suite