Macron giflé, une agression rare mais pas inédite au sommet de l'État

·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture

    

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Avant Emmanuel Macron, plusieurs président de la République, Premier ministre, ou personnalités de premier plan ont déjà été pris pour cible. Avec des degrés de violence différents.

POLITIQUE - Où est le respect? À la question, parfois ironique, posée par l’ensemble de la classe politique ce mardi 8 juin après l’agression du chef de l’État, une réponse certaine: il n’était pas dans cette scène captée à Tain-l’Hermitage. Le président de la République, en déplacement dans la Drôme pour la deuxième étape de son “tour de France des territoires”, a été giflé par un homme poussant le cri de guerre royaliste “Montjoie Saint Denis!”

Alors qu’il voulait saluer un groupe de personnes massées derrière des barrières, Emmanuel Macron s’est approché d’un individu portant un tee-shirt kaki, quand celui-ci s’est saisi de son avant-bras avant de lui porter un coup sur la joue, l’entourage du chef de l’État évoquant une “tentative de gifle”. 

Une agression commise dans un climat politique acrimonieux, qui a déclenché une immédiate levée de boucliers de l’ensemble des ténors de la majorité ou de l’opposition. De Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen, des Républicains aux Socialistes, tous apportent leur “solidarité” au président de la République et dénoncent, à l’image de François Hollande un “coup insupportable et intolérable porté à nos institutions”. Une unanimité dans les réactions qui témoigne du choc provoqué par de telles images. Rares, elles ne sont n’est pas inédites pour autant. 

Emmanuel Macron, lui-même, a déjà été physiquement confronté à cette violence. En janvier 2020, il avait dû être évacu&eac...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles