"Macron ou la France": pour son dernier meeting, Marine Le Pen appelle ses électeurs à un "sursaut national"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La candidate du Rassemblement national s'est montrée particulièrement virulente à l'égard de son adversaire lors de son dernier meeting organisé ce jeudi à Arras.

À l'issue du débat d'entre-deux-tours qui l'a opposée à Emmanuel Macron mercredi soir, les observateurs politiques étaient habités par une interrogation. Pourquoi Marine Le Pen ne s'est-elle pas montrée plus virulente à l'égard de son concurrent?

Le tir a été corrigé ce jeudi, lors du dernier meeting de campagne que la députée du Pas-de-Calais a tenu à Arras. À trois jours du premier tour, Marine Le Pen a attaqué avec force son opposant, dénonçant notamment son "arrogance" lors du débat de jeudi soir.

Un front "anti-Macron"

Elle a appelé ses électeurs à se mobiliser dans les urnes dimanches, afin de lui permettre d'accéder aux portes de l'Élysée.

"Pour faire barrage, on ne s'abstient pas, on vote, et on vote pour le seul front qui soit républicain, le front anti-Macron", a-t-elle proclamé.

Avant d'ajouter, en évoquant le "peuple français": "l'heure est venue pour toi d'aller demander compte à tous ceux qui t'ont méprisé et de leur dire en face: vous nous avez trompés! Vous nous avez abandonnés! Vous nous avez déclassés! Vous nous avez ruinés! Et désormais, c'est à nous de vous congédier!"

"Macron pendaison"

"L'heure est venue du grand sursaut national, peuple de France. L'heure est venue pour toi de replacer la nation française au centre du monde", a-t-elle continué. Pour la candidate du Rassemblement national, c'est donc un choix simple qui s'offre aux Français: "Macron ou la France".

Lors de cette dernière déclaration, un "Macron pendaison" a été entendu dans le public.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Marine Le Pen tacle l'attitude d'Emmanuel Macron, "d'une arrogance sans limite", lors du débat de l'entre-deux-tours

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles