Pour Macron, les Français "comprennent et veulent" la dissolution de l'Assemblée nationale

Emmanuel Macron persiste et signe. Lors d'une conférence de presse organisée ce mercredi 12 juin, le président de la République a dit assumer la dissolution de l'Assemblée nationale, une décision prise après l'annonce des résultats des élections européennes dimanche dernier.

"Il m’arrive de regarder des sondages, depuis dimanche ils indiquent que les deux tiers des Français comprennent et veulent cette dissolution", a-t-il soutenu.

Puis, Emmanuel Macron a indiqué que pour lui, "un retour au peuple ne doit jamais être incompréhensible, c'est un principe démocratique."

"Je l’assume totalement car c’est un pouvoir constitutionnel qui appartient au président de la République. Nous venons là déchirer l’hypocrisie et les malentendus. Comment voulez-vous qu’avec 50% des Français qui votent aux extrêmes je dise 'on ne change rien, on continue'? Vous m’auriez dit 'il est deconnecté ce type'", martèle-t-il.

Article original publié sur BFMTV.com