"Macron, il faut se réveiller !" : des personnes s'allongent sur le sol à Paris pour protester contre les féminicides

franceinfo avec AFP

"Cent vingt-et-une femmes assassinées, Macron, il faut se réveiller !" Cinq "die-in", ces manifestations où des personnes s'allongent au sol pour simuler la mort, ont été organisés à Paris samedi 19 octobre, à l'appel du collectif féministe #NousToutes pour dénoncer les féminicides.

"Dès la mi-octobre, nous avons atteint le nombre de victimes total de l'année dernière", soit 121 femmes, a lancé au micro Fatima Benomar, une des membres et organisatrices d'un des cinq "die-in", place de la République. Caroline De Haas, militante du collectif #NousToutes, était également présente sur place. Les quatre autres mobilisations similaires se sont tenues sur les places de la Nation, Bastille, Saint-Michel et Châtelet dans la capitale.

"Des solutions existent, il n'y a pas de fatalité", a souligné Fatima Benomar. Celle-ci a rappelé que "les victimes émettent souvent des signaux d'alerte, appellent le 115, le 3919, portent plainte". Mais "On les incite plutôt à déposer une main courante, on leur propose une médiation avec le conjoint violent, on minimise le récit, on les culpabilise", a-t-elle (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi