Macron estime que la Russie est une « puissance impériale coloniale »

Emmanuel Macron effectue une tournée africaine alors que la France est en perte d'influence sur le continent. - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP

En visite en Afrique de l’Ouest, le président français a dénoncé le rôle de Moscou dans la guerre en Ukraine et la propagande russe.

Le président français Emmanuel Macron a accusé mercredi, depuis le Bénin, la Russie d'être « une des dernières puissances impériales coloniales » après avoir lancé « une guerre territoriale » en Ukraine. « La Russie a lancé une offensive contre l'Ukraine, c'est une guerre territoriale que l'on pensait disparue du sol européen, c'est une guerre du début du XXe, voire du XIXe siècle, je parle sur un continent [l'Afrique, NDLR] qui a subi les impérialismes coloniaux. La Russie est l'une des dernières puissances impériales coloniales » en décidant « d'envahir un pays voisin pour y défendre ses intérêts », a dit le président au cours d'une conférence de presse avec son homologue béninois Patrice Talon à Cotonou.

Pour le président français, en tournée africaine au même moment que le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, « la Russie a commencé un nouveau type de guerre mondiale hybride ». « Elle a décidé que l'information, l'énergie et l'alimentation étaient des instruments militaires mis au service d'une guerre impérialiste continentale contre l'Ukraine », a-t-il tonné, affirmant vouloir « qualifier dans les termes les plus crus ce qui se passe aujourd'hui ».

À LIRE AUSSICameroun-France : une visite à risque pour Emmanuel Macron

Lutter contre la propagande russe

Selon lui, ce sont les Russes qui créent des « déséquilibres malgré toutes les tournées diplomatiques et la désinformation qu'ils font à travers le monde » et la Russie est « l'un des pays qui, avec le [...] Lire la suite

VIDÉO - Espace : la Russie va quitter l'ISS, la Station spatiale internationale, "après 2024"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles