Macron demande à "recadrer" les relations de l'UE avec la Russie car les sanctions ne sont "plus efficaces"

·1 min de lecture
Emmanuel Macron à Bruxelles ce mardi. - BFMTV
Emmanuel Macron à Bruxelles ce mardi. - BFMTV

Au cours d'un sommet européen ce mardi, l'Union européenne a discuté "la question de [sa] relation avec la Russie", a indiqué Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse depuis Bruxelles.

Le président français a affirmé que l'UE avait "besoin de recadrer très profondément" sa relation avec Moscou et que "la politique des sanctions" était arrivée à ses "limites", envers la Russie. Il a estimé qu'il ne fallait plus être "simplement réactif" mais "définir une stratégie de court, moyen et long terme" avec la Russie.

"Nous sommes à un moment de vérité"

"La politique des sanctions progressives sur des situations gelées n'est plus une politique efficace", a-t-il ajouté lors de ce point de presse.

Le président français a aussi annoncé que l'UE avait mandaté la Commission européenne pour réaliser un rapport "afin de structurer cette relation, de manière à pouvoir marquer [leur] unité face aux provocations successives (de la Russie) et de tenir avec cohérence le couple dialogue-exigence". L'ensemble des États membres souhaitent "recadrer profondément" les relations de l'UE avec la Russie, a également annoncé le chef de l'Etat.

Emmanuel Macron était questionné sur l'impact des sanctions européennes adoptées contre la Russie pour faire libérer l'opposant Alexei Navalny, à ce jour sans résultat. Mais, a-t-il enchaîné, "je pense que nous sommes à un moment de vérité dans notre relation avec la Russie, qui doit nous conduire à repenser les termes de la tension qu'on décide d'installer". "Donc ça n'est, à mes yeux qu'une étape", a-t-il conclu à propos des sanctions.

Article original publié sur BFMTV.com