Allongement du délai d’IVG : «J’y suis favorable», confie Elisabeth Moreno

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Élisabeth Moreno
    Dirigeante d'entreprise et femme politique française d'origine capverdienne

Une prise de position qui risque de déplaire à l’exécutif. Invitée de La France bouge ce lundi, sur Europe 1, Elisabeth Moreno, ministre déléguée à l’Egalité femmes-hommes, a confié qu’elle était « à titre personnel » favorable à l’allongement du délai à l’avortement de 12 à 14 semaines. Une réforme faisant partie de la proposition de loi « visant à renforcer le droit à l’avortement », adoptée le 2 décembre par l’Assemblée nationale, mais à laquelle Emmanuel Macron s’est toujours opposé.

Macron contre l'allongement du délai d'IVG

En juillet dernier, dans une interview pour le magazine Elle, le président de la République avait en effet affirmé que, si "l’IVG était une conquête immense pour les femmes et pour les hommes, pour la dignité et l’humanité de tous", elle restait néanmoins un "traumatisme". Une déclaration qui avait choqué les défenseurs du droit à l’avortement. "L’éternelle assignation des femmes au trauma de l’avortement. Pour bien les culpabiliser", avait réagi l’ancienne ministre de la Famille et des Droits des femmes Laurence Rossignol.

Un combat "de longue haleine"

Interrogée à ce sujet par Elisabeth Assayag et Emmanuel Duteil dans La France bouge, Elisabeth Moreno a assumé son opposition au président de la République à ce sujet. "A titre personnel, évidemment, je ne peux qu’y être favorable", a déclaré la ministre déléguée à l’Egalité femmes-hommes. "Le droit à l’IVG est un droit qui a été combattu de longue haleine. On se souvient de toutes les difficultés qu'a...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles