Macron annonce le remplacement de l’ENA par un « Institut du Service public »

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

ELITES - Le chef de l’Etat s’est exprimé face à 600 cadres de la haute administration réunis pour la Convention managériale de l’Etat

C’est un symbole qui disparaît. Ce jeudi, le président de la République a officiellement annoncé la suppression de l’Ecole nationale d’administration (ENA). Il compte le remplacer par un « Institut du Service public » (ISP). Un ENA rebaptisé qui doit devenir plus ouvert, plus divers et plus en phase avec la société, a promis Emmanuel Macron.

« L’ISP formera tous les élèves administrateurs de l’Etat et intégrera un tronc commun à 13 écoles de service public », « une révolution profonde en termes de recrutement » dans la fonction publique, a précisé le chef de l’Etat devant 600 hauts fonctionnaires réunis en visioconférence, dans un discours transmis par l’Elysée.

Créée en 1945

Le chef de l’Etat s’est exprimé face à 600 cadres de la haute administration réunis pour la Convention managériale de l’Etat, organisée en visioconférence par Matignon. Le 25 avril 2019, à l’issue du grand débat national post-crise des « gilets jaunes », Emmanuel Macron avait créé la surprise en annonç(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Bientôt des voies réservées aux personnes issues de milieux modestes dans les concours de la fonction publique
Comment Emmanuel Macron veut désormais muscler sa « jambe gauche »
Coronavirus : Des « sous-préfets à la relance » nommés « partout en France », annonce le gouvernement