Macron annonce que le 25 janvier deviendra officiellement la "journée nationale contre le sexisme"

Emmanuel Macron, le 21 décembre 2022 - LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Emmanuel Macron, le 21 décembre 2022 - LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

Emmanuel Macron a annoncé mercredi que le 25 janvier deviendrait désormais la "journée nationale contre le sexisme" pour une société "plus égalitaire".

"Depuis six ans, le collectif Ensemble contre le sexisme organise chaque 25 janvier un évènement pour lutter contre le sexisme", a rappelé le chef de l'État dans un tweet.

"Pour une société plus égalitaire et parce que ce combat est l'affaire de tous, le 25 janvier deviendra désormais la journée nationale contre le sexisme", a-t-il ajouté.

La proposition de dédier une journée nationale à cette cause avait été faite par le Haut Conseil à l'égalité (HCE) au président qui l'a acceptée, a-t-on précisé à l'Élysée.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les "réflexes masculinistes" chez les jeunes hommes

Emmanuel Macron a reçu mercredi la présidente du HCE Sylvie Pierre-Brossolette, qui lui a remis son dernier rapport.

Ce rendez-vous a permis d'évoquer la lutte contre le sexisme dès le plus jeune âge, la régulation de l'industrie pornographique, la représentation des femmes dans les filières numériques et scientifiques, l'égalité salariale, le renforcement de la diplomatie féministe, mais aussi la santé sexuelle et reproductive, a-t-on ajouté à la présidence.

Le HCE, une instance consultative indépendante, vient de rendre lundi un rapport révélant que, malgré la sensibilisation qu'a provoquée le mouvement #MeToo, le sexisme perdure en France, notamment avec des "réflexes masculinistes" chez les jeunes hommes.

Article original publié sur BFMTV.com