Macron en Algérie : «Ce voyage a été une humiliation pour les Français», estime Sébastien Chenu

Emmanuel Macron a clôturé ce samedi soir une visite de trois jours en Algérie. Et le chef de l'État n'est pas reparti les mains vides. Outre la signature d'une déclaration qui "renouvelle leur engagement à inscrire leurs relations dans une dynamique de progression" irréversible", Emmanuel Macron - et c'est une information Europe 1 - avec la promesse orale que l'Algérie pourrait bien augmenter ses livraisons de gaz à destination de l'Hexagone à hauteur de 50% . Mais pour Sébastien Chenu, le vice-président de l'Assemblée nationale et député RN du Nord, ce voyage a "été avant tout celui de l'humiliation pour la France".

>>Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

"Emmanuel Macron est allé s'agenouiller devant l'Algérie"

Le porte-parole du Rassemblement national ne croit en l'état pas du tout en l'accord conclu par Emmanuel Macron qui se base "sur des paroles" et affirme ce dimanche soir sur Europe 1 que le président de la République "s'est engagé à donner davantage de visas et à accueillir d'immigrés algériens. En réalité, Emmanuel Macron est allé s'agenouiller encore une fois devant un pays qui ne reconnaît rien", explique-t-il.

>> LIRE AUSSIAlgérie : quel bilan pour la visite d'Emmanuel Macron sur place ?

Et quand bien même, les deux pays ont annoncé vouloir entamer "une réflexion pour bâtir des solutions", Sébastien Chenu n'en démord pas et soutient que ce voyage en Algérie "n'a servi à rien, à part simplement ouvrir davantage la porte à un...


Lire la suite sur Europe1