Macron en Algérie : les deux dirigeants semblent jouer la carte de l'apaisement