Macron en Algérie : les Algériens croient-ils en une possible réconciliation avec la France ?

Le président français Emmanuel Macron est arrivé jeudi 25 août en Algérie, pour une visite de trois jours. Il a été accueilli par son homologue, Abdelmadjid Tebboune. Que pensent les Algériens de ce déplacement du chef de l'Etat français ? Et qu'en attendent-ils ? Europe 1 est partie à leur rencontre. Sous un soleil de plomb, Samar, la vingtaine, attend un taxi qui tarde à se manifester. Alger est embouteillée car l'avion du président français vient d'atterrir. Une visite purement intéressée, selon l'étudiante.

"C'est vraiment difficile pour nous d'obtenir un visa"

"Macron n'est pas là pour les beaux yeux de l'Algérie, mais pour le gaz, pour ses intérêts, pour les intérêts de l'Europe", s'insurge-t-elle au micro d'Europe 1. Surtout, la question des visas demeure une préoccupation pour Farid. Il a déjà essuyé deux refus, lui qui voulait retrouver ses cousins en France. "J'ai des copains en France, j'ai de la famille en France. J'espère vraiment que les procédures de visas vont s'alléger en quelques sortes parce que c'est vraiment difficile pour nous d'obtenir un visa pour la France. Pour nous, les Algériens, c'est un peu la galère", confie-t-il.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"Macron a basculé en niant l'existence de la nation algérienne"

"Il ne faut pas s'attendre à des miracles", nous dit Amid, la cinquantaine. La politique continuera de peser de tout son poids sur les relations algéro-françaises, prédit-il : "Comme tous les anciens président...


Lire la suite sur Europe1