Macron à Whirlpool : le face-à-face avec Ruffin conclut un Facebook Live surréaliste

Romain Herreros
Macron à Whirlpool : le face-à-face avec Ruffin conclut un Facebook Live surréaliste

POLITIQUE - À Amiens ce mercredi 26 avril, rien ne s'est passé comme prévu pour Emmanuel Macron. Pendant que le candidat d'En Marche! rencontrait l'intersyndicale de l'usine Whirlpool à la chambre de commerce de la ville, sa rivale, Marine Le Pen, déboulait à l'improviste pour rencontrer les ouvriers sur le parking de l'usine.

"Je suis ici à ma place, je suis au milieu des salariés qui résistent à cette mondialisation sauvage. Je ne suis pas avec des représentants qui mangent des petits fours", a déclaré sur place la candidate Front national, devant une audience conquise, composée notamment de militants frontistes venus dans la matinée distribuer des croissants et préparer le terrain.

Marine Le Pen, restée une vingtaine de minutes, a parfaitement réussi son coup de com'. Sur les chaînes d'information en continu, s'exposait en images le contraste ravageur entre ce qui ressemblait à un "candidat des élites déconnectées" et celle "du peuple" ancrée dans la réalité du terrain. Mis devant le fait accompli, le candidat d'En Marche! a pris la décision, tout aussi improvisée, de se rendre à l'usine dans un second temps. Pas vraiment aidé par la déclaration polémique de Jacques Attali, ni par le communiqué de Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron allait vivre une séquence très compliquée.

Foire d'empoigne

À son arrivée sur le site, le candidat à la présidentielle a reçu un accueil très hostile. Les caméras, les gardes du corps, des huées, une pluie d'insultes... Rien ne rendait un échange avec les salariés possible dans cette ambiance de foire d'empoigne. D'autant que, comme notre reporter sur place l'a constaté, des membres du Front national avaient préparé un comité d'accueil au favori des sondages.

L'ex-locataire de Bercy a donc décidé de s'exfiltrer de la meute des...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages