Macron à Kiev? Le président confirme seulement de nouvelles discussions

UKRAINE - Emmanuel Macron se rendra-t-il à Kiev? Les médias européens spéculent sur cette possibilité depuis plusieurs jours, mais interrogé à ce sujet ce mercredi 15 juin, le chef de l’État a contourné la question et seulement évoqué les nécessaires discussions avec l’Ukraine.

“Je considère que nous sommes en train de converger pour aujourd’hui avoir des discussion d’une nature nouvelle avec l’Ukraine”, a répondu Emmanuel Macron aux journalistes lors d’une conférence de presse organisée sur une base de l’Otan en Roumanie, dans le cadre d’un déplacement en Europe de l’Est.

Aux côtés du président roumain Klaus Iohannis, Emmanuel Macron a évoqué dans un premier temps “l’effort financier qui doit prendre une nouvelle teneur”. Dans un deuxième temps, il a fait référence aux blocages des ports ukrainiens par la Russie et rappelé l’importance des discussions “pour pouvoir sortir les céréales du sol ukrainien”. En effet, les importations sont à l’arrêt faisant craindre une grave crise alimentaire dans certains pays d’Afrique notamment.

En Roumanie avant une visite en Moldavie

“Enfin et surtout nous sommes à un moment où avons besoin d‘envoyer des signaux politiques forts et clairs, nous Européens, à l’égard de l’Ukraine”, a-t-il ajouté. “Aux portes de notre Union européenne, se joue une situation géopolitique inédite, donc oui, pour toutes ces raisons, le contexte politique et les décisions que l’Union européenne et plusieurs nations devront prendre, se justifient de nouvelles discussions en profondeur et de nouvelles avancées”, a déclaré Emmanuel Macron.

Arrivé mardi soir, Emmanuel Macron a dîné avec des soldats français sur cette base située non loin de la stratégique mer Noire, avant de décider de rester dormir sur place sous une tente, et non à l’hôtel selon l’Élysée. Mercredi matin, il a fait un jogging avant de prendre le petit déjeuner avec les soldats et de retrouver le président Iohannis, avec lequel il s’est entretenu pendant plus d’une heure.

Accompagné par la nouvelle ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna, M. Macron devait ensuite s’envoler pour la Moldavie voisine, où il sera reçu dans la capitale Chisinau par la présidente pro-européenne Maia Sandu, avec laquelle il a développé “une relation de confiance”. Il l’a reçue à trois reprises depuis février 2021.

Premier président français à visiter ce pays depuis Jacques Chirac en 1998, il exprimera le “soutien (de la France) de la manière la plus directe possible” à cette ancienne République soviétique, particulièrement affectée par l’invasion russe de l’Ukraine, avec qui elle dispose d’une frontière commune.

À voir également aussi sur le Huffpost: Face à un risque de crise alimentaire mondiale, Zelensky demande la fin du blocus russe des ports ukrainiens

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles